Vous êtes ici

(Diaobé / Kolda) - POUR UN SERVICE NUMÉRIQUE DE QUALITÉ PARTOUT AU SÉNÉGAL : L’ARTP AU SERVICE DES COMMUNAUTÉS DE DIAOBÉ

Après Ziguinchor et Sédhiou, la « Caravane des consommateurs » de l’ARTP est dans la région de Kolda depuis dimanche dernier pour la 3ème et dernière étape de sa procession numérique inclusive.

Le mercredi 24 novembre 2021, la délégation de l’Autorité de régulation des télécommunications et des Postes, conduite par Mme Ndéye Coumba Diouf Guéye, a investi les coins et recoins du célèbre « louma » (marché hebdomadaire) de Diaobé.

Dans la foulée, la délégation s’est rendue au CEM de Kabendou située à quelques encablures, puis à la sous-préfecture de Saré Colly Sallé où elle a été chaleureusement reçue en audience par le sous-préfet Konaté.

Partout, les équipes de l’ARTP ont procédé à des séances d’informations et de sensibilisation sur les droits et devoirs des usagers en matière de régulation des télécommunications.

Au marché de Diaobé notamment, la délégation a, en quelque sorte, confirmé la volonté du Dg Abdoul Ly qui, partout où il est passé dans le Sud du pays, a exprimé son engagement total pour un service numérique de qualité, conformément aux instructions du chef de l’État, Son Excellence M. Macky Sall.

Tout cela pour dire que les problématiques des populations de ces zones « très enclavées » sont prises en compte par l’ARTP.

Et pour cause, dans son discours lors de la cérémonie de lancement symbolique de la caravane à la mairie de Kolda, le Dg Abdoul LY disait ceci : « Je voudrais vous rassurer que votre plaidoyer pour une amélioration de la qualité des services n’est pas tombé dans l’oreille d’un sourd. Nous nous y employons tous les jours directement avec les opérateurs que nous régulons et que nous instruisons pour le respect des engagements contenus dans leur cahier des charges ».

Mieux, le Fonds de développement du service universel des télécommunications (FDSUT) est en train de développer un ambitieux projet de l’accès au service universel au niveau de ces zones du territoire national dites « numériquement enclavées ».


À cette étape de Diaobé, les « caravaniers » ont beaucoup communiqué sur les missions de l’ARTP, mais aussi sur les possibilités offertes aux consommateurs de saisir le régulateur pour une réclamation, une plainte ou signaler des dysfonctionnements notés dans la qualité du service fourni aux clients par les opérateurs de téléphonie.
 
Pour information, l’ARTP dispose depuis quelques temps d’une plateforme de traitement des plaintes et des réclamations venant des consommateurs.
Les modalités de saisine de l’Autorité régulation sont désormais diversifiées avec notamment le numéro vert (800 800 200) qui reste accessible à toute la population.

À travers cette mission, le Directeur général de l’ARTP et ses collaborateurs traduisent ainsi en acte la vision du Président de la République.

En effet, il y’a plus d’un an, lors d’un Conseil des Ministres, le chef de l’État Macky Sall avait exhorté toutes les parties prenantes à travailler ensemble pour asseoir, en permanence et dans la qualité, l’aménagement numérique optimal du territoire.