Vous êtes ici

Réunion des Régulateurs de Télécommunications de l'UEMOA : M. Abdou Karim SALL, DG de l'ARTP, réaffirme l'adhésion du Sénégal au processus d'intégration sous-régionale

M. Abdou Karim SALL, Directeur général de l’Autorité de Régulation des Télécommunications et des Postes (ARTP), a présidé ce mardi 12 décembre 2017, au Terrou-bi, la 8ème réunion du Comité des Régulateurs nationaux de Télécommunications (CRTEL) des États membres de l’Union Économique et Monétaire Ouest-Africaine (UEMOA). 
 
Il s’agit d’une réunion d’échanges d’informations sur les directives UEMOA en préparation. 
 
Pendant deux jours, les participants à la réunion de Dakar vont donc :
 
-Examiner l’avant-projet de directive portant homologation des équipements hertziens et terminaux de télécommunications et la reconnaissance mutuelle de leur conformité ;
 
-Examiner l’avant-projet de directive portant cadre de coordination et de partage des fréquences radioélectriques dans les zones transfrontalières et maritimes ;
 
-Examiner et valider le document cadre relatif à l’harmonisation des numéros d’urgence et des commandes d’accès à certains services, notamment la consultation de la messagerie vocale, la recharge de crédit et la consultation du solde de crédit. 
 
En somme, cette réunion concrétise les objectifs de la décision de l’UEMOA portant création du comité des régulateurs nationaux de télécommunications (CRTEL). 
 
En termes clairs, elle favorise les échanges et la coopération entre les différents membres de l’Union en vue de promouvoir l’intégration régionale, le développement des réseaux et les échanges intra-communautaires. 
 
Selon le DG de l’ARTP qui, au nom du Sénégal, préside aux destinées du CRTEL, « Cette réunion témoigne de l’intérêt et de l’adhésion de tous les régulateurs des États membres de l’UEMOA au processus d’intégration dans la sous-région ouest-africaine ». 
 
Et M. Abdou Karim SALL de conclure que : «...L’ARTP du Sénégal œuvre depuis maintenant trois ans à renforcer la coopération et l’intégration sous-régionale. Nous profitons donc de cette tribune pour réaffirmer notre volonté à toujours œuvrer pour que le grand projet commun du « Free Roaming », que nous avons lancé le 31 mars 2017, soit une réalité et une formidable opportunité pour servir de tremplin à d’autres ambitions que nous voudrions pour notre sous-région ».
 
Le représentante résidante de l’UEMOA au Sénégal, elle, a notamment remercié l’ARTP et son Directeur général pour toutes les facilités mises en œuvre en vue de la réussite de cette rencontre. 
 
Elle fera savoir aussi que : « La commission de l’UEMOA, dans sa nouvelle configuration, a fait de l’Économie Numérique une de ses priorités à travers la création de la Direction de l’Économie Numérique ». 
 
Ce choix stratégique, d’après Mme Kadidiatou TOURÉ, s’inscrit dans le souci de l’UEMOA d’accompagner les États dans la création des conditions d’optimisation de la contribution des télécommunications à la création de richesses pour plus de bien-être pour nos populations. 
 
Précisons qu’en marge de cette réunion, le Bénin a signé le protocole d’accord sur le « Free Roaming » en Afrique de l’Ouest. 
 
Par conséquent, ils sont maintenant sept pays ayant adhéré à cet ambitieux projet piloté par le DG de l’ARTP, sous la bannière de l’État du Sénégal.