Vous êtes ici

Rencontre DG ARTP / Facebook au GSMA 2018 : La problématique des OTT au centre des discussions

Dans le cadre du Congrès Mondial de la Téléphonie Mobile qui se déroule présentement à Barcelone en Espagne, le Directeur général de l’ARTP a rencontré, ce mercredi 28 février 2018, l’équipe Facebook.

M. Abdou Karim SALL, accompagné de ses collaborateurs, a abordé beaucoup de sujets d’actualité avec ses interlocuteurs.
A l'entame de la réunion, les membres de Facebook ont remercié le DG de l’Autorité de Régulation des Télécommunications et des Postes du Sénégal pour sa disponibilité et son ouverture.
Après, ils ont soumis à leur invité de marque un certain nombre de préoccupations auxquelles ils souhaiteraient que le Senegal, qui a toujours joué un rôle de leader au niveau continental, apporte un traitement équitable sans impacter négativement les intérêts de leurs différentes plateformes de communication. Il s’agit précisément de :
-whatsapp ;
-Instagram ;
-Facebook.
L’équipe de Facebook a, par ailleurs, informé l’ARTP de ses ambitieux projets en cours sur le continent. Tout cela pour contribuer à étendre la connectivité chez nous.
Prenant la parole, le Directeur général de l’ARTP a, d’emblée, remercié les représentants de Facebook pour le séminaire de sensibilisation sur l'utilisation des réseaux sociaux qui s'est tenu à Dakar au mois d’août dernier.
M. Abdou Karim SALL a, par la suite, insisté sur le fait que toutes les parties prenantes, que sont les consommateurs, les opérateurs et l’Etat, doivent se retrouver sur le partage des effets de la croissance et les revenus générés par le secteur des télécommunications.
Malheureusement, à l’en croire, à l’état actuel des choses, les OTT ont un impact négatif sur les recettes des opérateurs et, par ricochet, sur les recettes de l 'Etat.
Aussi, quelques informations sur l'état d’avancement du projet de réseau par satellite de facebook ont-elles été données à la délégation de l’ARTP.
M. Abdou Karim SALL, pour conclure, a exhorté Facebook à réfléchir sur une solution pour éliminer les comptes fictifs qui, le plus clair du temps, portent atteinte à l'intégrité morale de paisibles citoyens.
Rendez-vous a été pris pour approfondir la réflexion autour de ces différentes questions lors de deux rencontres qui devraient se tenir avant la fin du mois d’avril 2018 à Dakar.

 
Direction Communication et Relations Publiques ARTP