Vous êtes ici

OBSERVATOIRE DU MARCHE DES TELECOMMUNICATIONS RAPPORT QUATRIEME TRIMESTRE 2017

OBSERVATOIRE DU MARCHE DES TELECOMMUNICATIONS RAPPORT QUATRIEME TRIMESTRE 2017
OBSERVATOIRE DU MARCHE DES TELECOMMUNICATIONS RAPPORT QUATRIEME TRIMESTRE 2017
RESUME EXECUTIF
Ce présent rapport résume la situation du secteur des télécommunications au Sénégal au 31 décembre 2017, ainsi que les évolutions enregistrées au cours du quatrième trimestre de cette année. L’analyse porte sur les marchés de la téléphonie fixe, de la téléphonie mobile et de l’Internet.
Le marché de la téléphonie fixe
Le parc de lignes de téléphonie fixe, en baisse au trimestre précédent, a légèrement augmenté (0,9%) à la fin de ce trimestre. Il s’élève à 290.636 lignes en fin décembre 2017. Cette hausse du parc est due à une augmentation de 2,0% du parc des lignes résidentielles.
Le taux de pénétration de la téléphonie fixe a légèrement fléchi. Il est de 1,91% au cours de ce trimestre contre 1,95% au trimestre précédent.
L’opérateur historique SONATEL reste dominant sur le marché de la téléphonie fixe. Il détient 98,2% de part de marché, en hausse de 0,4 point par rapport au trimestre précédent. EXPRESSO, ayant perdu des parts, possède au cours de ce trimestre, 1,8% de part de marché.
Le volume total des communications émises des réseaux de téléphonie fixe, au cours de ce trimestre, s’élève à 50,66 millions de minutes, en baisse de 4,86% par rapport au précédent trimestre.
L’usage moyen mensuel par ligne a légèrement augmenté au mois d’octobre et s’élève à 62 minutes par ligne. Il a cependant baissé au cours du mois de novembre (58 minutes) et décembre (56 minutes).
La part la plus importante du trafic sortant des réseaux de téléphonie fixe est terminée sur les réseaux de téléphonie mobile, environ 66,5% au cours du trimestre, contre 22,5% du trafic sortant terminés sur les réseaux de téléphonie fixe. Seuls, 11% du trafic sortant des réseaux de téléphonie fixe sont destinés à l’international.
Le marché de la téléphonie mobile
Le parc de lignes de téléphonie mobile s’élève à 15.758.366 lignes au 31 décembre 2017, en hausse de 1,3% par rapport au trimestre précédent. La croissance du parc est principalement soutenue par Tigo (2,43%), suivi de Orange et Expresso qui ont vu leur parc augmenter respectivement de 1,11% et 0,48%.
Le taux de pénétration de la téléphonie mobile s’élève à 103,29% au cours de ce trimestre, en baisse de 1,82 points par rapport au trimestre précédent.
Le marché de la téléphonie mobile reste toujours dominé par les offres prépayées qui représentent 98,88% du parc des lignes de téléphonie mobile. La croissance du parc post payé (4,21%) reste par contre la plus forte au cours de ce trimestre.
L’opérateur Tigo détient 24,65% de part de marché, en parc, en hausse de 0,27 point, par rapport au trimestre précédent, contre 22,40% de part pour Expresso en baisse de 0,18 point et 52,95% de part de marché pour Orange, en baisse de 0,09 point.
Le volume des communications émises des réseaux de téléphonie mobiles s’élève à 5,68 milliards de minutes au cours de ce trimestre contre 5,67 milliards de minutes au trimestre précédent ; soit une croissance de 0,17%.
L’usage moyen mensuel est de 123 minutes au mois de décembre contre 114 minutes en novembre et 127 minutes en octobre. La consommation la plus importante (130 minutes) est enregistrée au mois de mai.
Le trafic on-net représente environ 89,7% du trafic émis à partir des réseaux de téléphonie mobile. La part du trafic off-net national dans le trafic total est estimée à 8,7% au cours de ce trimestre.
Le trafic sortant vers l’international représente environ 1,4% du trafic total sortant des réseaux de téléphonie mobile au cours du trimestre, contre 0,2% pour le trafic destiné aux réseaux de téléphonie fixe.
Le trafic SMS est estimé à 519,9 millions d’unités au cours de ce trimestre, soit une hausse de 2,31% comparé au trimestre précédent.
Le marché de l’Internet
Le parc des lignes Internet enregistre une croissance de 2,7% et s’établit à 9.606.817 lignes au cours du quatrième trimestre 2017. Cette évolution est soutenue par le parc des utilisateurs de l’Internet mobile 2G/3G qui représente 97,2% du parc total des lignes Internet.
Le parc bas débit suit une tendance à la baisse et s’élève à 18.405 lignes au cours de ce trimestre contrairement au parc ADSL qui enregistre une croissance de 3,95% avec un parc de 111.795 lignes en décembre 2017.
Le parc des clés Internet a baissé (-10,4%) comparé au trimestre précédent. Il s’élève ainsi à 135.690 lignes en fin décembre.
Au cours de ce trimestre le parc Internet mobile, hors clés, a enregistré une hausse de 2,9% et s’établit à 9.340.927 utilisateurs. A noter que la part des utilisateurs Internet 2G/3G via les terminaux dans le parc de ligne mobile représente 59,28%.
Les parts de marché sont réparties entre les trois opérateurs dans des proportions différentes. Au cours de ce trimestre, l’opérateur Orange détient 68,11% de part de marché contre 24,60% pour Tigo et 7,28% pour Expresso. La part de marché de Orange a augmenté de 0,89 point. Expresso et Tigo, par contre, ont perdu respectivement 0,45 et 0,46 point de part de marché.