Vous êtes ici

LANCEMENT DU DEGROUPAGE DE LA BOUCLE LOCALE AU SENEGAL

Dans le cadre de la libéralisation du secteur le secteur des télécommunications et conformément aux dispositions du Code des télécommunications, le Directeur général de l’ARTP, M. Abdou Karim SALL, a procédé, le mardi 10 juillet 2018 à la Maison de la Presse, au lancement officiel du dégroupage de la boucle locale de Sonatel.
La mise en œuvre de ce levier de régulation vise principalement, à travers les opérateurs titulaires de licences et les Fournisseurs d’accès Internet (FAI), à renforcer la concurrence dans le segment de marché de l’Internet filaire au profit des consommateurs.
Le dégroupage est une opération technique qui consiste à permettre à un opérateur alternatif d’utiliser la boucle locale de l’opérateur historique Sonatel pour accéder directement aux utilisateurs finaux et leur offrir des services. Il permet ainsi de développer la concurrence et favoriser l’innovation dans les télécommunications, et tout particulièrement sur le marché de l’Internet haut débit et très haut débit fixe.
Il se présente sous deux formes :
  1. Le dégroupage partiel permet aux opérateurs alternatifs d’avoir accès aux fréquences hautes, qui transportent les données et de pouvoir proposer des services tels que la connexion xDSL et les services de télévision. Dans ce cas, la Sonatel continue de fournir le service téléphonique.
  2. Le dégroupage total permet à un opérateur tiers de disposer de la totalité des bandes de fréquence de la paire de cuivre. L'ensemble des services Internet et téléphonie sont alors exclusivement gérés par l'opérateur alternatif et non plus par l’opérateur historique, propriétaire de la boucle locale.
Les objectifs spécifiques poursuivis sont :
  • Pour le marché :
  • Réduire les obstacles économiques et techniques qui peuvent freiner l'entrée d’acteurs alternatifs sur le marché ;
  • Permettre à l’ensemble des acteurs privés d’exercer librement leurs activités ;
  • Permettre aux nouveaux entrants de prendre part au développement du haut débit et très haut débit dans des conditions viables.
  • Encourager et promouvoir l’innovation des acteurs ;
  • Dynamiser le marché de gros ;
  • Faire évoluer le taux de pénétration du haut débit fixe ;
  • Pour le consommateur :
  • Une liberté de choix d’un abonnement ;
  • Une concurrence réelle dans les offres commerciales xDSL ;
  • Une diversité au niveau des services (Triple play, offres couplées) ;
  • Une baisse des tarifs de détail.