Vous êtes ici

Instruction présidentielle relative à la politique de sécurité des systèmes d'information de l'Etat du Sénégal

L’accomplissement de la mission des services publics et la recherche d’une meilleure efficacité passent nécessairement par la mise en œuvre de moyens qui utilisent de plus en plus les Technologies de l’Information et de la Communication (TIC).
Le recours très large à ces nouvelles technologies, rendu nécessaire par le volume croissant des informations à traiter et par l’extension du besoin de communication, a l’inconvénient de rendre ces services dépendants de leurs systèmes d’information ; ainsi, ils sont vulnérables aux multiples menaces et attaques qui pèsent sur eux, notamment dans le domaine de la cybercriminalité qui constitue les actes contrevenants aux traités internationaux ou aux lois nationales, utilisant les réseaux ou les systèmes d’information comme moyens de réalisation d’un délit ou d’un crime, ou les ayant pour cible.
La sécurité des systèmes d’information est un véritable défi à la fois technologique et économique. Elle vise généralement à assurer la confidentialité de l’information, la disponibilité et l’intégrité de l’information et du système d’information. Afin d’atteindre ces objectifs de sécurité, il est nécessaire de mettre en œuvre une politique de sécurité applicable à l’ensemble des entités, aussi bien publiques que privées, à l’intérieur d’un domaine géographique ou fonctionnel, qui explicitera l’ensemble des règles et des recommandations destinées à protéger les ressources et les informations contre tout préjudice, et également de prévoir le cas de la faillite de la protection.
La présente instruction, qui constitue l’une des bases fondamentales de la stratégie nationale en matière de cybersécurité, est prise pour fixer les principes et les règles à mettre en application pour assurer un niveau de sécurité optimal des systèmes d’information de l’Etat dans le respect des lois et règlements en vigueur.